02 51 32 01 94

Gros plan sur l’agence MDi de Montargis (45)

blog-mgl-mdi-montargis Gros plan sur l'agence MDi de Montargis (45)

Notre toute première interview d’agence sur ce blog avait été réalisée en mars 2014, à Saran près d’Orléans. Aujourd’hui, nous voici de retour dans le Loiret, à Montargis, surnommée la « Venise verte du Gâtinais » avec ses nombreuses maisons sur l’eau et ponts. Nous allons à la rencontre de Jean-Noël Gaillard, directeur de l’agence MDI de Montargis.

MGL : votre agence parait toute neuve…

Effectivement, nous avons ouvert au public en septembre 2014. Mais le local où se trouve notre agence n’est pas nouveau pour moi puisque j’étais propriétaire du pas de porte avec mon ancienne activité, et comme il est bien placé (la rue commerçante), c’était important de baser notre agence ici.

MGL : vous étiez déjà dans l’immobilier ?

J’ai fait ma carrière dans l’industrie du plastique, j’avais une société et nous fabriquions des pièces sur mesure en sous-traitance pour des domaines d’activité variés : horticulture, téléphonie, automobile… Lorsque j’ai décidé de me reconvertir dans l’immobilier, je suis allé voir les principales franchises, et comme je souhaitais une bonne formation et un bon support, MDi (Mon Département Immobilier) est vite apparu comme le meilleur choix en termes de rapport qualité/prix. Nous nous sommes donc lancés à 2 avec mon associée, Isabelle Manconi.

MGL : comment se porte le marché de l’immobilier ?

L’agglomération de Montargis représente 65.000 habitants. Le secteur reste très abordable pour la location et à l’achat. Les personnes qui recherchent sont en grande partie des gens qui sont déjà sur le secteur. Beaucoup sont attirés par la proximité de Paris en temps : on y est en 1 heure de train, soit plus rapide que certaines communes de banlieue. Environ 2.000 personnes par jour font ce trajet et cette catégorie de clients cherche en général des biens à louer, on trouve des belles maisons récentes pour 750 à 800€/mois, ce qui n’est bien sûr pas possible sur Paris. Les studios se louent environ 400€/mois. En termes d’achat, pour donner un ordre d’idée, les maisons d’une dizaine d’années de 120 m2 avec 3 chambres se vendent de 200 à 250.000€. Bien sûr on trouve des maisons moins cher, à condition de s’excentrer ou de prendre un bien à rénover. Concernant les appartements, un T4 en petite résidence récente se vend 120.000€.  Par contre, les biens « d’exception » (du type terrains de plusieurs milliers de m2 avec maisons et dépendances) sont très difficile à vendre, car par définition il y a peu d’acquéreurs pour ces biens, et trouver plusieurs familles qui ont un projet commun est très rare.

MGL : et plus globalement la construction sur Montargis ?

On rencontre peu de projets collectifs de promotion, les prix au m2 étant assez bas. L’ancienne caserne Gudin (militaire puis gendarmerie) est maintenant désaffectée, son avenir ne parait pas évident comme c’est le cas pour la plupart des villes de province qui ont une caserne qui a fermé. Sinon, pour ceux qui souhaitent faire construire leur propre maison, on trouve des terrains de lotissement de 700 m2 pour 40 à 55.000€.

MGL : en termes de mandats, quelle est votre politique ?

Nous avons plus de 120 biens à vendre et nous ne prenons pas n’importe quoi à n’importe quel prix, c’est un peu notre marque de fabrique. Les propriétaires doivent comprendre que leurs biens sont concurrencés par de nombreux autres biens (plus de 1.200 à la vente sur Montargis à ce jour), et beaucoup reviennent de ceux qui leur ont vendu du rêve ou des sites de particulier à particulier bien connus qui leur génèrent des visites non qualifiées. C’est pourquoi nous insistons sur une évaluation réaliste du prix du bien et effectuons un gros travail de qualification des acquéreurs pour optimiser les visites.

MGL : l’importance de la gestion locative pour vous ?

Il est toujours délicat de refuser des demandes de clients propriétaires qui veulent nous confier leurs biens en gestion. Nous préférons garder le client chez nous et c’est pourquoi nous avons lancé cette activité en sous-traitant le back-office à MGL. Et cela permet également d’assurer des revenus récurrents immédiats pour chaque location.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fabrice Houlé
 
Entrepreneur,
agent immobilier de terrain,
commerçant et formateur.
 

En savoir plus sur Fabrice Houlé>>

Soyez informés en premier !
Nous suivre

« Je ne fais pas de location. »

Ne laissez plus partir les clients.
Démarrez votre activité de location et générez rapidement du chiffre d’affaire.
Constituez-vous un portefeuille.

Nous vous montrons comment

À propos de ce blog

Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à l'immobilier locatif et principalement aux professionnels de l’immobilier .

Pour en savoir plus sur ce blog >>