02 51 32 01 94

Gros plan sur l’agence Vrignon Immobilier en Vendée (85)

blog-mgl-vrignon-iv Gros plan sur l'agence Vrignon Immobilier en Vendée (85)

Aujourd’hui nous nous rendons en Vendée, à Talmont St Hilaire. Si vous ne savez pas où c’est, ça se situe dans un triangle imaginaire entre Les Sables d’Olonne, La Tranche-sur-Mer et La Roche-sur-Yon. Nous rencontrons le Directeur, Michel Vrignon dans ses bureaux.

MGL : Qu’est-ce qui vous a amené à installer votre propre agence à Talmont ?

Je vais déjà vous expliquer ce qui m’a amené dans l’immobilier. J’ai passé l’essentiel de ma carrière à manager des équipes commerciales dans le domaine de l’agro-alimentaire. Et cela fait longtemps que le domaine m’intéressait. J’ai donc repris en 2006 l’agence Laforêt Immobilier des Sables d’Olonne. J’avais choisi une agence en franchise car il me semblait que c’était plus facile pour se lancer et apprendre le métier qu’être indépendant. J’ai donc développé cette agence pendant plusieurs années, et ça marchait plutôt bien, j’avais plusieurs salariés et on peut dire qu’après 5 ans, je maîtrisais bien à la fois le métier et le secteur des Sables. J’ai alors eu l’opportunité de vendre mon agence. Ça a été l’occasion de faire ce que je souhaitais faire depuis un moment, à savoir lancer ma propre agence sous ma marque. J’ai donc accepté et comme je m’étais engagé à ne pas concurrencer mon ancienne agence pendant un certain temps, je me suis installé à Talmont, qui est un secteur proche mais différent de celui des Sables d’Olonne, moins sur l’océan et plus dans les terres.

MGL : Vous n’avez pas d’agence au sens traditionnel du terme, comment se déroule votre activité ?

Effectivement, nous n’avons pas de vitrine, nous avons des bureaux (comme ça se pratique couramment par exemple aux USA : NDR). Une vitrine peut être indispensable sur certains secteurs, mais sur les secteurs diffus et étendus comme le nôtre, ça l’est nettement moins. En immobilier, il est essentiel d’être connu et reconnu. Mon épouse fait ce métier sur la région depuis plus de 10 ans, et donc beaucoup de gens nous connaissent maintenant. Internet est notre vecteur principal de communication au niveau des biens.

MGL : Avez-vous envisagé les réseaux de mandataires ?

Oui, j’ai été en discussions avec l’un d’eux, mais je trouve que c’est peut-être bien pour les gens qui n’ont jamais fait d’immobilier et veulent investir peu, mais dans mon cas il était plus intéressant que je crée ma propre marque. Nous avons donc décidé avec mon épouse Christine de créer tout simplement Vrignon Immobilier et de couvrir l’intérieur des terres, à environ 10 à 15 km des Sables d’Olonne.

MGL : Comment évolue vôtre marché ?

Nous avons des biens à vendre à Talmont St Hilaire évidemment, mais également sur des communes comme Grosbreuil ou Fontenay-le-Comte. Notre secteur est composé essentiellement de maisons individuelles. Dans le passé, c’était beaucoup un marché de résidences secondaires, et progressivement il s’est modifié. En termes d’enveloppe, le budget moyen est passé en quelques années de 250 à 150.000 Euros. Aujourd’hui, on peut schématiser en 3 segments la clientèle : d’abord les primo-accédants, qui ont typiquement un budget compris entre 80 et 130.000 Euros. Ensuite, les personnes qui viennent d’une autre région de France et recherchent une qualité de vie et un climat tempéré. Enfin, dans une moindre mesure, les mutations professionnelles. Nous avons actuellement très peu d’étrangers, donc clientèle surtout française.

MGL : Vous parlez de personnes qui recherchent la douceur de vivre, de quoi vivent-elles ?

On trouve des retraités bien sûr, mais également pas mal de citadins d’autres régions qui décident de changer radicalement de vie, et n’hésitent pas à se mettre à leur compte. Je pense par exemple à une personne qui a développé sa société spécialisée dans l’entretien de jardins, et qui rencontre actuellement un vrai succès.

MGL : Quelles sont vos activités et quelle est l’importance de la location ?

Notre métier, c’est la transaction. Nous sommes également et de manière très sélective parfois marchand de biens, et à ce titre, nous avons une certaine expérience de la mise en copropriété d’immeubles, mais nous n’avons pas vocation à devenir syndic professionnel. En ce qui concerne la location, c’est pour nous une activité annexe, que nous assurons juste pour rendre service à nos clients. C’est pourquoi nous avons décidé de la confier à Ma Gestion Locative et de nous focaliser sur notre cœur de métier, la transaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fabrice Houlé
 
Entrepreneur,
agent immobilier de terrain,
commerçant et formateur.
 

En savoir plus sur Fabrice Houlé>>

Soyez informés en premier !
Nous suivre

« Je ne fais pas de location. »

Ne laissez plus partir les clients.
Démarrez votre activité de location et générez rapidement du chiffre d’affaire.
Constituez-vous un portefeuille.

Nous vous montrons comment

À propos de ce blog

Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à l'immobilier locatif et principalement aux professionnels de l’immobilier .

Pour en savoir plus sur ce blog >>