02 51 32 01 94

Interview de Fabrice Houlé : le métier doit changer en 2015

La société Ubiflow a récemment réalisé une interview de Fabrice Houlé, fondateur et Directeur de Ma Gestion Locative. Extraits choisis.

blog-mgl-iw-fabrice-houle Interview de Fabrice Houlé : le métier doit changer en 2015Pour nos lecteurs, pouvez-vous présenter Ma Gestion Locative ?

Ma Gestion Locative est une société que j’ai créée en 2007 dont la mission est de fournir aux agences immobilières une plate-forme en marque blanche permettant d’externaliser l’activité de gestion locative. Aujourd’hui la société emploie 11 salariés regroupés sur le siège social situé aux Sables d’Olonne et a réalisé un Chiffre d’Affaires de plus de 900.000 euros en 2014.

Ma Gestion Locative gère plus de 1.300 lots en France (maisons, appartements, garages et locaux commerciaux) et travaille avec près de 100 agences immobilières, qu’elles soient indépendantes ou qu’elles appartiennent à des réseaux tels que CENTURY 21, ORPI, GUY HOQUET, L’ADRESSE, ERA, SOLVIMO, etc… Notre ambition est d’atteindre 500 agences partenaires d’ici 2020.

Comment vous est venue l’idée de créer cette société ?

J’ai été moi-même agent immobilier durant 17 ans et j’ai pu rencontrer beaucoup de confrères qui regrettaient de ne pas avoir démarré l’activité de gestion locative plus tôt. Ils auraient alors eu un nombre de lots conséquent à proposer aujourd’hui à leurs clients à la relocation. Ces agents immobiliers ne franchissaient pas le pas pour diverses raisons: pas assez de lots dans leur portefeuille, pas de stratégie pour lancer cette activité ni de budget d’embauche pour la développer.

Le rôle que j’ai voulu avoir avec la création de Ma Gestion Locative est de leur apporter une solution pour leur faciliter le quotidien en hébergeant leur 1er lot, en le conservant ou en leur redonnant la main à tout moment mais surtout gratuitement. C’est la grande différence avec nos concurrents !

Comment travaillez-vous au quotidien avec les professionnels de l’immobilier ? Que leur apportez-vous ?

Nous apportons tout d’abord le même niveau de services à tous nos partenaires, quelque soit la taille de leur portefeuille de lots de gestion. Nos gestionnaires locatifs formés en tant qu’experts de la gestion locative renseignent toute la journée les agences immobilières partenaires partout en France. La Convention de partenariat que nous établissons est par ailleurs libre à l’entrée comme à la sortie, que l’agent ait ou non la carte professionnelle de gestion.

Parmi les services que nous proposons :

  • Un suivi de chaque partenaire par un gestionnaire locatif dédié c’est à dire un interlocuteur physique privilégié afin d’apporter plus de réactivité dans les relations que nous entretenons au quotidien.
  • Une garantie des revenus locatifs : de la solvabilité du locataire, à la rédaction du contrat de bail et au recouvrement du loyer.
  • Une transparence sur la visibilité de leur comptabilité grâce à une connexion sans autres frais et possible à tout moment.
  • Une rapidité des règlements des loyers puisqu’au 10 de chaque mois 80% des loyers sont payés.
  • Une rémunération immédiate sur les lots confiés par les partenaires
  • Une plate-forme juridique à disposition des partenaires pour faciliter l’accès à la multitude de jurisprudences existantes et aide à la résolution de problématiques immédiates.

Quelle est votre vision du marché de l’immobilier actuellement ?

Le marché de l’immobilier reste soutenu avec 730.000 ventes dans l’ancien en 2014. Les acteurs de ce marché changent. On a observé près de 3.000 fermetures d’agences immobilières en 2014 et force est de constater que nous ne pouvons plus faire de l’immobilier comme avant.

Le métier doit évoluer et voici les éléments qui me semblent important:

  • Nécessité d’une réelle organisation avec un développement des compétences et des besoins de formation.
  • Besoin d’être informé en permanence sur les nouveaux décrets.
  • Une mutualisation des outils, des informations et des compétences de façon à être plus fort. On voit que ça évolue mais ça reste encore en devenir.
  • Généraliser le mandat exclusif à toute la profession afin de mieux performer et améliorer notre image auprès du grand public.

Pour conclure : si chaque agent immobilier adopte le crédo « je dis, je fais et je le prouve », alors nous serons prêts à gagner des parts de marché, garder des agents immobiliers de proximité et acquérir une meilleure image de marque.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette interview de Fabrice Houlé sur le site Ubiflow.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fabrice Houlé
 
Entrepreneur,
agent immobilier de terrain,
commerçant et formateur.
 

En savoir plus sur Fabrice Houlé>>

Soyez informés en premier !
Nous suivre

« Je ne fais pas de location. »

Ne laissez plus partir les clients.
Démarrez votre activité de location et générez rapidement du chiffre d’affaire.
Constituez-vous un portefeuille.

Nous vous montrons comment

À propos de ce blog

Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à l'immobilier locatif et principalement aux professionnels de l’immobilier .

Pour en savoir plus sur ce blog >>