02 51 32 01 94

L’immobilier en Dordogne se moque du Brexit.



 

L’immobilier en Dordogne continue de charmer les Britanniques en dépit d’un Brexit pénalisant.

Carte-de-Dordogne-et-Drapeau-Britannique-le-Dordogneshire-v2r--300x151 L’immobilier en Dordogne se moque du Brexit.

On pouvait craindre que l’immobilier en Dordogne ne soit délaissé par les acheteurs anglais sous l’effet d’un Brexit pénalisant. Premiers clients étrangers pour l’immobilier français et première population immigrée du Périgord, les « Sujets de sa Gracieuse Majesté » sont une population qui compte dans l’immobilier local. Une désaffection pour la région portée par des motifs économiques, était un scénario plausible. Et pourtant ce n’est pas ce qu’observent les agences immobilieres périgourdines spécialisées. Bien au contraire : les ventes de biens aux britanniques s’envolent malgré les menaces d’un Brexit érodant pouvoir d’achat et plus-value immobilière. Les prix ne sortent toutefois pas indemnes du contexte et accusent une légère baisse.

Note de la rédaction : Cet article reprend et résume certaines informations relatives à l’évolution récente de l’immobilier en Dordogne à la suite du récent vote britannique en faveur du Brexit. La liste des documents sources est fournie en fin d’article.

 

Les Anglais premiers acheteurs étrangers d’immobilier en France.

Avec un tiers des acquisitions immobilières faites par des étrangers en France, les britanniques sont bien nos premiers clients étrangers. Ils devancent les Belges, les Suisses et les Italiens. Et leur amour de la France ne se dément pas avec une hausse de 44% des ventes en 2015.

C’est ainsi près de 500 000 britanniques qui sont aujourd’hui propriétaires d’une résidence en France, principalement dans les régions sud (PACA, Rhône-Alpes, Occitanie) mais aussi à Paris. Parmi eux 200 000 expatriés dont 70 000 retraités.

 

Qu’est ce qui change  pour les acheteurs immobiliers britanniques à la suite du Brexit ?

Bien malin qui saura dire aujourd’hui quelles conséquences durables aura le Brexit sur ce marché des biens immobiliers destinés aux amoureux étrangers de la France.

Mais on sait bien ce qui pourrait jouer d’une façon ou d’une autre :

  • D’une part la dépréciation de la livre britannique qui dépasse aujourd’hui 10%. C’est une perte conséquente (et peut-être pas terminée ?) de pouvoir d’achat qui pourrait inciter
    • soit les futurs retraités anglais à reporter leur projet d’acquisition sine die en attendant des jours meilleurs.
    • soit les propriétaires actuels à céder leur résidence française pour s’installer dans des pays ensoleillés et moins coûteux comme l’Espagne ou le Portugal.
  • D’autre part une hausse brutale de la fiscalité sur les revenus locatifs et sur les plus-values immobilières (sauf à demander la nationalité française) telle qu’appliquée aux non ressortissants de l’UE.

 

Vers une baisse de la demande et des prix de l’immobilier en Dordogne ?

Au global autant de raisons potentielles pour anticiper une stagnation de la demande anglaise et/ou un ajustement à la baisse des prix du marché dans ces régions du sud investies par les britanniques.

On peut même imaginer que cette baisse des prix immobiliers puisse, dans les secteurs à forte présence britannique, se situer entre 10% (ajustement à la seule perte de pouvoir d’achat)  et 20% (ajustement supplémentaire à l’augmentation de l’offre).

Le Périgord, par l’importance de sa colonie britannique, est une région particulièrement concernée par les effets potentiels du  Brexit.

En effet, comme nous le confirme l’Insee, avec plus de 15000 résidents britanniques, la Dordogne est, tout comme le Lot-et-Garonne,  la terre de prédilection des «Sujets de sa Majesté ». A tel point que les médias britanniques l’appellent le « Dordogneshire » (Comté de Dordogne) et que certaines villes comme Eymet disposent d’un pasteur anglais et d’une équipe de cricket. De son côté, l »aéroport de Bergerac fait plus de 80% de son trafic passager avec le Royaume Uni.

Alors, que se passe t-il dans l’immobilier en Dordogne ?

 

L’immobilier en Dordogne boosté par la demande britannique malgré le Brexit

Pas de scénario catastrophe en Dordogne. Bien au contraire si l’on en croit les spécialiste immobiliers concernés.

Selon le groupe d’agences immobilières Leggett, leadeur en France des transactions immobilières avec nos voisins d’outre-Manche, les ventes immobilières en Périgord se sont envolées dès janvier dernier avec une première progression de +21%. Elles ont ensuite connues une nouvelle poussée de +30% depuis le résultat du référendum. De quoi se réjouir lorsqu’on est l’intermédiaire immobilier de ces opérations !

Et les prix ? Les prix, eux, n’ont pas aussi bien résisté, avec une baisse constatée de l’ordre de 5 à 7%. Pas si mal si on considère la baisse du pouvoir d’achat anglais de 10%.

Quand à expliquer cet engouement renouvelé pour la pierre périgourdine malgré le contexte …. !  Chacun jugera des explications avancées en lisant  les articles originaux ci dessous.

 

Nos sources sur l’évolution récente de l’immobilier en Dordogne

Cet article reprend et résume certaines informations relatives à l’évolution récente de l’immobilier en Dordogne en suite du récent vote britannique en faveur du Brexit. Voici les sources de cette information :

 

Et vous, qu’en pensez vous ?

N’hésitez pas à partager votre avis sur le brexit et ses conséquences sur l’immobilier
Est ce que ça change dans votre activité immobilière ?, dans votre vie personelle ?

 

 


Avec le blog Ma Gestion Locative, restez connecté en permanence à l’actualité juridique et commerciale de la location !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fabrice Houlé
 
Entrepreneur,
agent immobilier de terrain,
commerçant et formateur.
 

En savoir plus sur Fabrice Houlé>>

Soyez informés en premier !
Nous suivre

« Je ne fais pas de location. »

Ne laissez plus partir les clients.
Démarrez votre activité de location et générez rapidement du chiffre d’affaire.
Constituez-vous un portefeuille.

Nous vous montrons comment

À propos de ce blog

Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à l'immobilier locatif et principalement aux professionnels de l’immobilier .

Pour en savoir plus sur ce blog >>