02 51 32 01 94

Combien de Photos dans Une Annonce Immobilière en Ligne ?


Quel est le nombre idéal de photos pour une annonce immobilière en ligne ? Qu’il s’agisse de louer ou de vendre un bien, c’est une question récurrente posée aux professionnels de la photo ou du web immobilier. Chacun a son avis sur le sujet. Mais qu’en est-il réellement ? Fabrice Larceneux, chercheur CNRS, nous livre le résultat de sa recherche sur le sujet….

 

combien-.de-photos-dans-une annonce-immobilière-en-ligne

 

Combien de photos dans une annonce : les 2 constats clés.

Fabrice Larceneux, chercheur CNRS, s’est livré à une étude significative sur le comportement des internautes face aux annonces immobilières.

Étude significative car elle porte sur plus de 3600 petites annonces immobilières. Mais aussi étude très localisée puisqu’elle ne concerne que la vente d’appartement en région parisienne.

A défaut d’exhaustivité, les constats sont cependant très nets et instructifs

 

*** Plus de photo, c’est potentiellement moins de clics et moins de contacts

Selon Fabrice Larceneux, « une inflation de photos provoque l’effet inverse de celui recherché ». C’est le constat général sur l’ensemble des annonces étudiées.

Il faut cependant distinguer 2 situations suivant la gamme de biens.

  • D’une part pour les logements haut de gamme (à Paris les biens vendus au dessus de 10 K€/m2) l’effet est plutôt neutre : l’addition de photos n’apporte pas de clic supplémentaire. Donc à quoi bon en rajouter ?
  • D’autre part pour les logements en deçà de 10 K€ /m2, l’effet est visible : plus de photos c’est moins de clics et donc moins de contacts…

« Trop de photos tuent l’annonce » conclut Fabrice Larceneux.

 

*** Cas d’une annonce 3 pièces : 3 photos valorisantes suffisent pour générer un clic

Une expérience approfondie a été menée pour un trois pièces. Conclusion : trois photos valorisantes semblent suffisantes pour inciter l’internaute à cliquer sur l’annonce. L’addition de 3 photos supplémentaires est au mieux sans effet. Et si les photos ajoutées sont susceptibles de révéler quelque défaut potentiel de l’appartement, alors le taux de clic chute.

« Le mieux est l’ennemi du bien » dit le proverbe. En voici une parfaite illustration. Mais comment expliquer ces résultats et que faut-il en déduire ?

 

Donner la meilleure première impression avec peu de photos bien choisies

 

*** Quels sont les mécanismes à l’œuvre dans ces résultats ?

On observe 3 mécanismes

  • Plus on montre de photos plus on risque de révéler les défauts du bien
    Les web-marketers répètent à l’envie qu’on est toujours à un clic de la concurrence. Un défaut c’est une première raison pour ne pas cliquer et s’en aller chercher son bonheur ailleurs. Or moins les internautes cliquent sur l’annonce et plus le logement a du mal à se vendre et reste durablement sur le marché.
  • Un petit nombre de photo suffit aux internautes pour se faire une première impression et décider de cliquer sur l’annonce pour aller plus loin. Pourquoi donc chercher des bâtons pour se faire battre en rajoutant des photos ?
  • Une photo n’est pas seulement une information c’est aussi un support de projection.
    Une photo négative génère une représentation mentale négative de l’appartement, voire de l’inquiétude, et limite la capacité de l’internaute à se projeter dans le logement.

 

*** Teaser le plus grand nombre d’internautes avec la meilleure première impression

Le choix des photos mises en ligne apparait donc essentiel au succès d’une annonce internet

Notre chercheur préconise ainsi de choisir soigneusement ses photos (et ses textes) afin de donner la meilleure première impression. Vos photos seront donc

  • en petit nombre (donner envie sans en dire trop)
  • positives (pas de défaut apparent du bien)
  • de qualité (utiliser un photographe professionnel)
  • au contenu optimisé : il est question ici d’un « home staging subtil », façon Ikea. Pour être attractif, un appartement doit apparaitre « modérément rangé », ni fouillis, ni sans vie.

 

Ce que l’étude ne dit pas

Reste deux interrogations quand aux conclusions à tirer de cette étude

  • Les constats ci-dessus sont-ils applicables à d’autres régions que Paris et à d’autres location ?
  • Faut il en déduire que 4 photos est le nombre optimal pour une annonce 4 pièces ?

L’étude n’en dit rien. Chacun devra ici trouver sa propre vérité

 

Pour aller plus loin sur le sujet de combien de photos dans une annonce immobilière en ligne

Si vous souhaitez approfondir ce thème et les sujets connexes, vous pourriez utilement consulter le(s) lien(s) suivant(s)

 


Avec le blog Ma Gestion Locative, restez connecté en permanence à l’actualité juridique et commerciale de la location !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fabrice Houlé
 
Entrepreneur,
agent immobilier de terrain,
commerçant et formateur.
 

En savoir plus sur Fabrice Houlé>>

Soyez Informés en Premier !

 

Avec nos "Alertes Blog", restez connectés en permanence à l’actualité juridique et commerciale de la location

 

Nous suivre

« Je ne fais pas de location. »

Ne laissez plus partir les clients.
Démarrez votre activité de location et générez rapidement du chiffre d’affaire.
Constituez-vous un portefeuille.

Nous vous montrons comment

À propos de ce blog

Ce blog est destiné aux personnes qui s'intéressent à l'immobilier locatif et principalement aux professionnels de l’immobilier .

Pour en savoir plus sur ce blog >>